Andrew Scheer veut faire reculer le Québec

12 septembre 2019

Québec (Québec) – Alors qu’Andrew Scheer lance aujourd’hui la campagne des conservateurs au Québec, Pablo Rodriguez et Diane Lebouthillier, coprésidents de la campagne nationale au Québec, ont fait la déclaration suivante.

« Aujourd’hui, Andrew Scheer lance sa campagne à Trois-Rivières, mais les Québécoises et les Québécois savent très bien que son parti, comme celui de Stephen Harper avant lui, ne partage pas leurs priorités.

Environnement

Les Québécois savent qu’il y a urgence d’agir pour contrer les changements climatiques. Les conservateurs ont accouché d’un faux plan qui ferait reculer le Canada sur le plan environnemental en éliminant le prix sur la pollution, mais qui a tout pour plaire aux lobbyistes de l’industrie pétrolière.

Économie

Les conservateurs d’Andrew Scheer procéderont à d’importantes coupes dans les services sur lesquels les Québécois comptent. De notre côté, nous avons entre autres instauré l’Allocation canadienne pour enfants – qui donne plus d’argent à neuf familles canadiennes sur dix –, baissé l’impôt de la classe moyenne et augmenté celui du 1 % des Canadiens les plus riches, et réduit le taux d’imposition des PME.

Libre-échange

Dans le dossier de l’ALENA, Andrew Scheer prônait la capitulation totale. Son aplaventrisme aurait signifié le démantèlement de la gestion de l’offre dans l’industrie laitière, la fin de l’exemption qui protège la culture québécoise et l’élimination de tout recours possible pour l’industrie du bois-d’œuvre québécois face aux Américains.

Concernant les tarifs douaniers injustes et illégaux imposés sur les importations d’aluminium canadien, les conservateurs exigeaient que nous abandonnions nos mesures de représailles sans que les Américains aient à faire quelque concession que ce soit. Nous n’avons pas plié et nous avons négocié la levée complète de ces tarifs.

Infrastructures locales

Nous avons investi plus de 70 millions de dollars pour appuyer le projet d’un train à grande fréquence dans le corridor Québec-Toronto, en passant par Trois-Rivières. Pour sa part, Andrew Scheer a promis d’abolir la Banque de l’infrastructure, qui finance l’étude de ce projet.

Culture

Pendant dix ans, les conservateurs d’Andrew Scheer et de Stephen Harper ont coupé dans la culture. Ils ont coupé dans Radio-Canada et la promotion de nos langues officielles. Ils ont coupé dans les programmes de financement essentiels à nos artistes et à nos créateurs. Les Québécois ne sont pas près d’oublier la guerre qu’ils ont menée contre ces coupes inacceptables.

En 2015, nous avons promis de réparer les pots cassés. Depuis, nous avons réalisé le plus grand réinvestissement en culture de l’histoire de notre pays.

Le 21 octobre, choisissons d’avancer. L’équipe de Justin Trudeau se battra pour vous et avec vous. »