Les libéraux choisissent d’avancer pour réduire l’impôt des entreprises produisant des technologies à zéro émission

24 septembre 2019

Burnaby (Colombie-Britannique) – Un gouvernement libéral réélu réduira de moitié l’impôt des entreprises qui produisent des technologies à zéro émission, ce qui créera des emplois, stimulera la croissance des entreprises canadiennes et aidera le Canada à atteindre un bilan zéro émission.

Au cours des prochaines années, le marché des technologies propres – qui utilise des sources d’énergie renouvelables et produisent moins d’émissions devrait dépasser les 2,5 billions de dollars d’ici 2022. Pour protéger l’air que nous respirons et l’eau que nous buvons, et pour pouvoir atteindre notre nouvel objectif ambitieux de zéro émission d’ici 2050, le Canada doit montrer la voie.

« Il est temps de faire partie de la solution, a déclaré le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau. Nous avons le talent, nous avons la vision, et bientôt, nous aurons la réputation d’être le meilleur endroit au monde où lancer et développer une entreprise produisant des technologies à zéro émission. »

Un gouvernement libéral réélu fera du Canada l’endroit le plus attrayant au monde pour lancer – et développer – une entreprise qui produit des technologies à zéro émission. Pour y arriver, nous prendrons les mesures suivantes :

  • Réduire de moitié l’impôt payé par les entreprises qui développent des technologies ou fabriquent des produits zéro émission.
  • L’impôt payé par les petites entreprises de technologies propres passera de 9 % à 4,5 %, et celui des grandes entreprises du même secteur de 15 % à 7,5 %.
  • Continuer à montrer l’exemple et veiller à ce que tous les édifices fédéraux soient alimentés à l’énergie propre d’ici 2022.
  • Se servir du pouvoir d’achat du gouvernement fédéral pour accélérer l’adoption des technologies propres en renforçant les politiques actuelles en matière d’achats écologiques.

Ces mesures s’appuient sur un solide bilan libéral visant à encourager les entreprises à investir dans la durabilité et à créer des milliers d’emplois, notamment en :

  • permettant aux entreprises d’amortir immédiatement le coût total du matériel de production d’énergie propre;
  • investissant dans la toute première mine entièrement électrique, ainsi que dans la première aluminerie zéro émission.

« Qu’il s’agisse des voitures électriques ou de l’énergie renouvelable, nous avons beaucoup avancé en vue de trouver des solutions pour protéger notre air, notre eau et notre avenir, a poursuivi M. Trudeau. Alors que les conservateurs veulent que ce soit gratuit de polluer, nous choisissons d’avancer en misant sur les technologies propres de la prochaine génération, conçues ici même par des Canadiens. »

Document d’information : Réduire les impôts des entreprises de technologies propres