Les libéraux choisissent d’avancer pour rendre la vie des familles canadiennes plus abordable

22 septembre 2019

Toronto (Ontario)– Un gouvernement libéral réélu mettra 1 500 $ de plus dans les poches des familles canadiennes en baissant l’impôt de la classe moyenne et en réduisant de 25 % les frais de téléphonie cellulaire.

Les familles de la classe moyenne ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Les taxes, les frais et les factures augmentent alors que les salaires ne suivent pas. Les frais de téléphonie cellulaire ont particulièrement augmenté. Les factures de téléphone portable en particulier mettent beaucoup de pression sur le budget d’une famille. Les Canadiennes et les Canadiens paient jusqu’à deux fois plus cher pour leurs services sans fil par rapport aux citoyens des autres pays du G7. Cette situation est inacceptable. Il est temps que les travailleurs canadiens obtiennent une plus grande part du gâteau.

« J’ai parlé avec des Canadiens de partout au pays and j’entends toujours la même chose : même avec une économie forte et un taux de chômage historiquement bas, il est encore difficile d’arriver à la fin du mois, a déclaré le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau. L’épicerie, le téléphone cellulaire, la garderie : tout coûte cher. Aujourd’hui, nous aidons les familles là où elles en ont le plus de besoin. »

Un gouvernement libéral réélu s’assurera que :

  • les Canadiens de la classe moyenne ainsi que les personnes qui travaillent fort pour en faire partie ne paient pas d’impôt fédéral sur la première tranche de 15 000 $ de revenu. Cette baisse d’impôt se traduira par une économie de 585 $ par année pour une famille type;
  • grâce à cette mesure, 700 000 Canadiens de plus, dont des aînés et des jeunes en début de carrière, ne paieront pas d’impôt fédéral du tout, et
  • environ 40 000 Canadiens sortiront de la pauvreté.

Nous réaliserons cet engagement en augmentant le montant personnel de base (MPB) de près de 2 000 $ pour les personnes gagnant 147 000 $ ou moins par année.

Alors que le plan fiscal d’Andrew Scheer accorderait un allégement fiscal plus important aux Canadiens plus riches, notre plan réduit davantage les impôts des gens qui gagnent moins, aide la classe moyenne et fait en sorte que les riches n’aient pas un coup de main supplémentaire. Notre réduction d’impôt aiderait aussi à sortir deux fois plus de Canadiens de la pauvreté que celle des conservateurs.

Un gouvernement libéral réélu réduira le coût des services sans fil d’environ 25 % d’ici les quatre prochaines années, ce qui se traduira par 1 000 $ de plus par année dans les poches d’une famille canadienne type. À cette fin, il :

  • travaillera avec les entreprises de télécommunications pour proposer des offres à des prix comparables à ceux des autres pays;
  • encouragera la concurrence sur le marché et permettra au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d’intervenir si cette concurrence n’amène pas une baisse des prix;
  • priorisera le choix des consommateurs et l’abordabilité – et pas seulement le plus offrant – dans le cadre des nouveaux projets d’élargissement des réseaux sans fil.

« Les conservateurs ont passé une décennie à réduire les impôts des multinationales et des millionnaires », a déclaré M. Trudeau. « Maintenant, la réduction d’impôt d’Andrew Scheer profiterait davantage aux plus riches qu’à ceux qui en ont le plus besoin. Nous le savons bien. Les millionnaires n’ont pas besoin d’un autre allégement fiscal. Mais la classe moyenne, si. »

Document d’information :

Baisser l’impôt de la classe moyenne et des personnes qui travaillent fort pour en faire partie
Des services de téléphonie cellulaire plus abordables