Les libéraux condamnent les coupures conservatrices visant l’environnement et la sécurité

29 avril 2013

OTTAWA– Aujourd’hui, le porte-parole libéral responsable du Conseil du Trésor John McCallum a présenté une analyse des rapports sur les plans et les priorités 2013-2014 du gouvernement qui soulignent quelques-unes des coupures les plus sévères affectant l’environnement et la sécurité des Canadiens.

« Malgré la promesse des conservateurs de ne pas couper dans les services, leurs propres rapports annuels montrent clairement qu’ils ont fait le contraire, a déclaré M. McCallum. Pas moins de 30 activités de programme ont été sabrées de 25 % ou plus, ce qui peut difficilement être décrit comme une réduction des coûts d’arrière-boutique. En outre, dans certains cas, y compris à Transports Canada, les coûts de service interne ont en fait augmenté, alors que d’importants programmes relatifs à l’environnement et à la sécurité ont été coupés. »

Les rapports révèlent que de nombreux ministères sabreront radicalement dans les dépenses liées à leur programme environnemental pour atteindre leurs quotas des coupes inscrites dans le Budget de 2012 (voir le tableau 1). Les programmes de promotion de la sécurité publique sont aussi sujets à des coupures importantes (voir le tableau 2).

« Tous les Canadiens savent que durant les élections, Stephen Harper et les conservateurs avaient promis de ne pas toucher aux pensions, et pourtant la première chose qu’ils ont faite lorsqu’ils ont pris le pouvoir a été de hausser l’âge d’admissibilité aux prestations de la Sécurité de la vieillesse, a ajouté M. McCallum. Il semblerait que les promesses de M. Harper de ne sabrer que dans les services auxiliaires s’avèrent aussi frauduleuses que toutes ses autres promesses électorales. »

-30-

Contexte :

Tableau 1 – Dix exemples de coupes reliées à l’environnement dans divers ministères, cliquez ici.

Tableau 2 – Dix exemples de coupes dans les services et la sécurité, cliquez ici.